Les spécificités de la MTC

Physiologie et anatomie du corps humain

Dans l’organisme, l’énergie (气 Qì) circule entraînant le sang (血 Xuè) au sein des méridiens et des branches collatérales (经络 Jīng Luò) qui forment un réseau reliant les Organes et les Entrailles (脏腑 Zàng Fǔ), les tissus, la peau, la tête, le tronc, les membres, etc.

meridien

L’énergie (气 Qì), le sang (血 Xuè) et les liquides organiques (津液 Jīn Yè) constituent les matériaux de base de l’organisme :
– L’énergie (气 Qì) fait circuler les liquides organiques (津液 Jīn Yè) et propulse le sang (血 Xuè).
– La production, la circulation et la répartition de l’énergie (气 Qì), du sang (血 Xuè) et des liquides organiques (津液 Jīn Yè) dépendent de l’activité des Organes et des Entrailles (脏腑 Zàng Fǔ).
– L’activité des Organes et des Entrailles (脏腑 Zàng Fǔ) ne peut se faire sans l’énergie (气 Qì), le sang (血 Xuè) et les liquides organiques (津液 Jīn Yè).

Une autre conception de la santé

La santé est le résultat d’un équilibre 阴阳 Yīn Yáng et d’un fonctionnement harmonieux du système des 5 Eléments (五行 Wǔ Háng/ Xíng).
L’être humain étant la manifestation de la rencontre entre des énergies célestes et terrestres, toute perturbation dans cet équilibre aura comme résultat l’apparition de déséquilibres énergétiques et de pathologies.

Un diagnostic différent

carte des organes la paume de la main

Il se base sur les 4 temps de l’examen (四诊 Sì Zhěn) dont certaines techniques sont spécifiques à la médecine chinoise :

  • 问 Wèn L’interrogatoire.
  • 切 Qiè La palpation, notamment des pouls, des points d’acupuncture et de moxibustion, des zones du corps, etc.
  • 望 Wàng L’observation, notamment de la langue et du teint, l’étude des mobilités articulaires, l’inspection du regard, des cheveux , des ongles, etc.
  • 闻 Wén L’examen audio-olfactif (par exemple : odeur des urines, de l’haleine, toux sèche, toux grasse, etc.).

Ces quatre temps permettent de collecter les symptômes présentés par le patient, d’en faire une synthèse, une analyse, et ainsi de connaître les causes de la maladie, de différencier les syndromes concernés et de juger de l’état de santé d’une personne.

Une autre vision des causes de la maladie

Les causes des maladies selon la médecine chinoise peuvent être :

  • externes : les 6 excès climatiques (vent, froid, chaleur, canicule, humidité, sécheresse) qui peuvent devenir agressifs pour l’homme en état de faiblesse (incluant ici, la notion de maladie épidémique),
  • internes : une perturbation des activités mentales et émotionnelles, les 7 passions (joie, réflexion excessive, tristesse, peur, colère, terreur, inquiétude)
  • ni externes, ni internes : les traumatismes, les piqûres et les morsures, les déséquilibres alimentaires, la sexualité, le travail, le repos, etc.

Une fois le diagnostic posé, un principe de traitement est établi :

therapeute
Les principe de base sont : « chercher la cause première », « traiter selon la constitution physique de l’individu, selon la saison, le climat », « soutenir et renforcer l’énergie correcte, expulser l’énergie perverse ».

 

Une même maladie, chez des individus différents, peut être traitée avec des principes de traitement différents.

Des maladies différentes peuvent relever d’un même principe de traitement : la même thérapeuthique peut être utilisée pour traiter des maladies différentes se manifestant par les mêmes syndromes.